Barbe

 

     Librement inspiré des "Méfaits du tabac" de Tchékhov



Ivan, vieux petit bonhomme fantasque, touchant, attachant, est un mari à la merci d'une femme soupçonneuse, méchante, avare qui l'oblige à discourir devant une assemblée sur les méfaits du tabac.

Puisque cette conférence le laisse complètement indifférent, celle-ci sera fatalement émaillée de disgressions, de provocations et de petites révoltes tout en craignant de voir sa femme surgir à tout moment de la coulisse.

J'ai introduit dans le texte existant des éléments supplémentaires et nouveaux : sa nostalgie du métier de comédien et de père de famille. Il est dépossédé de tout. Sauf d'une fille... clouée sur un fauteuil roulant qu'il entraîne partout avec lui

Son sentiment de frustration vis-à-vis de tout et de tout le monde, il le manipule avec sarcasme et humour.

L'agencement des textes s'incrit dans un rythme baroque où les contre-points s'entrecroisent et s'entremêlent avec le comique, le sérieux, le tragique-comique, le grotesque.

Un jeu dans le jeu ou plutôt un jeu en abyme.