Euroland



Cette tragédie-comique exploite tous les "ismes" historiques pour mettre en valeur la longue marche absurde vers le pouvoir d'un chef ubuesque, gonflé d'un moi surdimensionné d'où peut jaillir un torrent d'émotions, de diatribes, de concepts car il croit appartenir à "la race d'individualistes romantiques au service de l'Intérêt National! Pas moins!

L'action se déroule dans une sorte de Disneyland (Euroland) où Ernest et Alouvi se déguisent en nains (de Blanche Neige) pour transmettre leurs messages politiques.

Tous ces personnages tantôt pathétiques tantôt monstrueux sont en crise et bien qu'ils soient traités en dérision, ce ne sont pas des caricatures.

Le personnages qui gravitent autour du chef (Alouvi) :

Ernest, militaire et homo, subjugué par Alouvi, naïf mais pourrait être vrai révolutionnaire dangereux.

Jean, le prêtre, manipulateur sournois, libido non réglée mais drôle, vif, sympa

Eve, la maîtresse d'Alouvi, réagit toujours avec humour et dérision mais est la plus dangereuse.

Bref ils s'avancent masqués tel un bataillon de barbarie douce.

Parodie utopique d'un futur possible